passer le menu

Travaux d'aménagement des boulevards

 boulevards0920-g

L'aménagement des boulevards sera réalisé en plusieurs phases.

- Phase 1 : boulevard Théophile-Roussel (phase terminée)
- Phase 2 : boulevard Henri-Bourrillon (phase terminée)
- Phase 3 : fin du boulevard Henri-Bourrillon puis boulevard du Soubeyran (automne 2020 à fin 2021)

Dernières actualités (octobre 2020)

Reprise des travaux à la deuxième quinzaine du mois d'octobre :

Les travaux sur la totalité du boulevard du Soubeyran reprennent à compter de lundi 19 octobre. Ceux-ci dureront jusqu'à la mi-juin 2021.

Les travaux, n'impliquant principalement que du resurfaçage, se dérouleront selon le modèle déjà expérimenté et bien maîtrisé lors des deux premières tranches de travaux. L'objectif est redonner plus d’urbanité aux boulevards, de rééquilibrer les zones dédiées aux voitures, piétons et deux-roues, bref de valoriser le vivre-ensemble dans l’espace urbain. Ainsi, les mobilités douces et la circulation piétonne seront favorisées. Il s’agira également de mettre à disposition des places de stationnement longitudinales ou en épis, aux normes actuelles, tout en conservant une unité architecturale avec les deux boulevards précédemment aménagés.

Un quai sera créé à l’entrée du Foirail afin de permettre un accès facilité aux bus du Tum et aux transports scolaires. La largeur du boulevard dédiée à la circulation routière sera légèrement réduite, un espace différencié sera aménagé sous forme de plateau devant le Foirail et un passage piéton sera ajouté entre le Latina Café et le café de Paris.

Côté pratique, la circulation routière sur le boulevard du Soubeyran depuis le Foirail jusqu’à l’entrée de la place Charles-de-Gaulle sera coupée les 20, 21 et 22 octobre de 6 h 30 à 19 h. Durant ces trois jours, les platanes seront coupés et sept d’entre eux seront transplantés au Parc de Wunsiedel. Tous les commerces resteront ouverts et accessibles aux piétons.

L’accès à la place du Foirail, aux parkings Urbain-V et de la Vabre. Toutes les rues du centre ancien resteront accessibles pour les livraisons durant ces trois jours.

Des déviations seront mises en place au niveau du rond-point de la Mendozère, par les bords du Lot, pour les véhicules légers et poids-lourds se dirigeant vers Badaroux/Le Puy et vice versa. Les véhicules accédant à la place du Foiral par l’avenue Foch et le boulevard Henri-Bourrillon seront déviés au niveau de l’entrée de la place par les quartiers de la Vabre, Saint-Gervais, la rue du Torrent et l’avenue du Père Coudrin jusqu’au rond-point de Fontanilles.

Accéder ici au plan du futur boulevard du Soubeyran

A compter du 23 octobre, au matin, les travaux se dérouleront de la même manière que lors des deux premières tranches, c’est-à-dire qu’une voie de circulation sera maintenue sur le boulevard du Soubeyran. Des coupures très ponctuelles sont toutefois à envisager lors de certaines phases particulières du chantier mais impacteront très peu le trafic.

Dès la fin 2021, l’ensemble des boulevards circulaires, hors boulevard Lucien Arnault, auront ainsi retrouvé un visage moderne et agréable : il sera alors temps de passer à la suite, avec le réaménagement de la place Charles de Gaulle !

Point août 2019 - Fin de travaux pour le boulevard Bourrillon:

Les travaux de la section du boulevard Bourrillon entre le tribunal et le foirail se terminent avec la pose du mobilier urbain et les plantations des nouveaux platanes. Malgré l'ampleur du chantier, l'attractivité de la ville de Mende a été préservée grâce à une bonne gestion du chantier.

Durant cette phase de travaux, seule une fermeture d'accès a été nécessaire pour la réalisation des couches de chaussée.
Le mobilier urbain (panneaux de signalisation, bornes anti-stationnement, bancs ...) est progressivement mis en place au cours du mois de septembre. D'autres travaux de finitions sont aussi en cours de réalisation.
Pour finir en beauté, le boulevard Henri Bourrillon va retrouver ses platanes soigneusement choisis en pépinière par les équipes techniques de la ville, les architectes et paysagistes du projet. Comme prévue les plantations auront lieu au courant du mois de novembre 2019.


Des arbustes seront aussi plantés au pied des nouveaux arbres afin des compléter la partie végétale de l'aménagement.
Au démarrage des travaux du boulevard Henri Bourrillon l'hiver dernier, les plus jeunes platanes en bonne santé, avaient été replantés au parc Wunsiedel.

Les nouveaux platanes ont été sélectionnés pour leur durée de vie et leur port. Ils viendront habiller le boulevard dévêtu durant les travaux, et parfaire le style urbain et nature de la ville de Mende. Une seconde jeunesse en somme.

Point mars 2019 - Travaux boulevard Henri-Bourrillon :

Depuis le 7 janvier 2019, les travaux sur le boulevard Henri-Bourrillon sont lancés entre le carrefour de La Caille et l'entrée de la place du Foirail. Ils devraient se poursuivre sur cette portion jusqu'en juin 2019.. Comme pour le boulevard Théophile-Roussel, les trottoirs seront élargis afin de permettre un cheminement amélioré pour les piétons, avec notamment la mise aux normes d'accessibilité. Les deux voies de circulations du boulevard sont conservées.

À ce jour, la construction des réseaux principaux est terminée, avec notamment la grosse opération de mise en séparatif des eaux pluviales et des eaux usées. Profitant des travaux en souterrain, un certain nombre de riverains ont ainsi pu se raccorder au réseau de chaleur. Ces raccordements sont actuellement en cours jusqu'à début juin.

Le large trottoir en béton désactivé côté droit du boulevard est terminé, et les fosses d'arbres qui accueilleront les nouveaux platanes en novembre 2019 ont été réalisés. Un vaste parvis vient aujourd'hui agrémenter l'espace devant le tribunal. « Au-delà de sa fonctionnalité, la rénovation des boulevards offrira un nouveau regard sur l'architecture » souligne Laurent Suau.

L'entreprise s'active actuellement à la réalisation des futures places de stationnement en épis, toujours côté droit. Le revêtement définitif de la chaussée à 2 voies de circulation est programmé première quinzaine de juillet. D'ici là, les travaux de revêtement de surface de la contre-allée du côté gauche (trottoirs, parkings en stationnement longitudinal) auront avancé, depuis la place Urbain V jusqu' à l'entrée du foirail.

« En quatre mois, la circulation sur ce boulevard déterminant pour l'accès au centre-ville n'a jamais été totalement coupée, c'était un engagement de la ville auprès des riverains, commerçants que nous tenons jusqu'à présent. » se réjouit, Laurent Suau.

Point février 2019 :

Après un travail d'expertise de l'ALEPE, l'Association Lozérienne pour l'Etude et la Protection de l'Environnement, venue s'assurer qu'aucune chauve-souris n'hibernait à l'intérieur, les travaux ont débuté par l'enlèvement des platanes. Quatre, parmi les plus jeunes et en meilleure santé, ont été replantés au parc Wunsiedel. De nouvelles plantations auront lieu en novembre 2019, offrant ainsi une unité durable sur les boulevards pour les 150 prochaines années. « C'est une décision que j'assume, expliquait Laurent Suau, le maire de Mende, en janvier dernier. D'autant plus que notre bilan sur cette question reste très positif : durant les travaux, 69 arbres auront été enlevés contre 76 plantés ou replantés. Sans parler des nombreux spécimens qui ont été introduits un peu partout depuis dix ans sur la Forêt des Poilus, le faubourg Montbel, l'avenue Mandela... »

Dans la foulée de l'abattage des arbres, les travaux sur le réseau pluvial et d'assainissement, qui sera désormais en "séparatif", ont débuté et se poursuivront jusqu'à la fin du mois de mars.

Quant aux travaux de revêtements de surface (trottoirs, bordures...), ils débuteront à la fin du mois de février pour se prolonger jusqu'au printemps. Des coupures très ponctuelles de la circulation pourraient avoir lieu durant cette phase, mais le maximum sera fait pour les éviter et maintenir, comme c'est le cas depuis le 7 janvier, au moins une voie ouverte aux véhicules.

Comme pour le boulevard Théophile-Roussel, les trottoirs seront élargis afin de permettre un cheminement amélioré pour les piétons, avec notamment la mise aux normes d'accessibilité. Des places de parking longitudinales et en épi seront également aménagées.

La Ville en profitera aussi pour faire rénover la chaussée centrale de la RN88 et refaire entièrement à neuf l'éclairage public avec des leds. Ce type d'aménagements offre enfin l'opportunité de remplacer les conduites d'eau potable et certaines parties des réseaux EDF, en collaboration avec ENEDIS ou France Télécom pour les réseaux de fibre et de téléphonie.

> Télécharger les plans : le plan d'ensemble, le plan du boulevard Bourrillon

NB : ces plans projet sont susceptibles d'évoluer légèrement lors de la réalisation des travaux et fonction des aléas rencontrés et des ajustements nécessaires effectués au moment du chantier.

 

> Les explications en vidéo de Laurent Suau et Nathalie Fournier-Savajols pour la phase 2 :

 

> Pour la première phase :

 
 
Avant projet général

boulevard-soubeyran-g

La solution finalement choisie propose ainsi du stationnement longitudinal et en épis. La voirie complète (route, trottoirs et stationnements) est ainsi refaite et mise aux normes d’accessibilité. L’éclairage public est rénové, les passages piétons sont sécurisés et du nouveau mobilier urbain est installé.

> Télécharger le plan et la note de présentation de la solution choisie : plan, note de présentation
 
 
Consultation publique préalable

Du 4 au 22 juillet 2016, une consultation publique a été organisée par la Ville de Mende sur la réfection des boulevards. Deux solutions, A ou B (voir ci-dessous), ont été proposées. Les deux simulations ont également été installées dans le hall de la mairie annexe où un registre fut mis à disposition de la population.

Solution A :

> Télécharger la solution A en cliquant ici

Le stationnement se fait dans le sens longitudinal, en créneau entre les arbres. Il est d'une largeur généreuse (2,50m) pour permettre des manœuvres de stationnement aisées, il est séparé de la bordure large en pierre, avec une pente marquée pour bien distinguer les deux espaces, voirie et stationnement.
Côté piétons, chaque pied d'arbre est planté d'un arbuste à floraison importante (rosiers, viornes...). Ces arbustes agrémentent la circulation et masquent les voitures en stationnement, ils participent à la transformation du trottoir en véritable espace de promenade
Dans cette proposition 121 places de stationnement sont disponibles.
Une dizaine de places sont proposées en arrêt minute aux accès vers le centre-ville et près de la poste. L'efficacité de ces places minute pour désengorger le stationnement est maintenant reconnue.
Cette proposition requalifie les boulevards en leur redonnant un caractère urbain ; elle offre une qualité d'espaces et une potentialité d'usages qui sont vecteurs d'activités, de dynamisation et de réappropriation du centre-ville et de l'espace urbain.

Solution B :

> Télécharger la solution B en cliquant ici

Cette proposition est une proposition mixte de stationnements longitudinaux en créneaux et de stationnements en épi. Elle permet de limiter la diminution du nombre de places par rapport à l'état actuel (145).
Les plantations d'arbustes (idem proposition A) sont maintenues dans les 2 types de stationnements. Cette proposition n'offre plus la même générosité d'espace pour la promenade piéton, elle édulcore le principe du dessin annulaire des revêtements de sols par la différence de profondeur entre les deux types de stationnement.
La circulation des piétons reste très étriquée à certains endroits ; elle est toujours réduite à la portion congrue.
Des bordures matérialisent la limite entre les espaces de stationnement et la circulation piétonne. Cette proposition ne changera ni la fonction actuelle des boulevards (stationnement de véhicules), ni leur aspect marqué par la présence visuelle dominante des véhicules.

> Consultez également les notes explicatives en cliquant ici