passer le menu

Rénové, le chemin de croix fait la fierté de Mende

Samedi 06 juillet 2013

croix-g

L'un des joyaux de Mende a donc retrouvé ses lettres de noblesse après des travaux de restauration réalisés en 2012 et 2013 par la municipalité, avec une enveloppe budgétaire de 310 928 € TTC. Le chemin de croix rénové et ses 14 stations restaurées, témoins du passé, ont ainsi fait l'objet d'une inauguration, vendredi 5 juillet, en présence notamment du sénateur-maire de Mende, Alain Bertrand, et de l'évêque de Mende, François Jacolin. 

Respect d'une technique ancestrale
Cette rénovation a permis de mettre en valeur la beauté architecturale du chemin de croix. "Dans une démarche de préservation du patrimoine et de l'environnement, j'ai privilégié la technique en pierre sèche", a rappelé Alain Bertrand. Ce choix du respect d'un savoir-faire ancestral, daté du XVIIIe siècle, permet de garder le caractère du chemin de croix. Par ailleurs, afin d'assurer la sécurité de tous, la municipalité a fait purger les falaises pour un budget de 46 384 € TTC. Ces travaux acrobatiques permettront d'éviter les éboulis de pierre.

Concernant le projet de rénovation du bâtiment de l'Ermitage, le sénateur-maire a redit sa volonté de "travailler avec l'évêque de Mende et le propriétaire des lieux à savoir la Gévaudanaise". "Avec notre bâton de pèlerin, nous irons à Paris demander des financements", a-t-il promis. Spirituel, Mgr Jacolin a décrit l'Ermitage comme "source de la vie de Mende" puisque son passé est né de la légende de Saint Privat, connu pour son martyr sur les versants du Mont Mimat. Il a également donné rendez-vous à l'assistance au prochain pèlerinage le 4 août : "On verra combien ce chemin de croix rénové va donner une dynamique aux pèlerins".

 

Vidéos

Travaux sur les boulevards

Travaux des boulevards de Mende

Mutualisation des services

mutualisation des services à Mende

Tout savoir sur la mutualisation des services de la Ville de Mende, la Communauté de Communes Coeur de Lozère et le CIAS

Agenda