passer le menu

La Ville veut limiter les risques d'inondations

Lundi 22 avril 2013

inondations-g

Ne plus revivre l'épisode de 2003 durant lequel les inondations ont provoqué de graves dégâts. C'est pour cette raison que le sénateur-maire de Mende a pris contact avec BRL, société d'ingénierie, spécialisée dans l'environnement et le développement durable, vendredi 19 avril. Le but est donc bien précis : "Eviter que les eaux ne soient dévastatrices dans un futur proche ou lointain. Rappelons que Mende est une ville inondable", a précisé Alain Bertrand.

Des futurs travaux sur "10, 15 ou 20 ans"
Le directeur du groupe BRL, Jean-François Blanchet, aura donc pour objectif de lancer une étude à partir du mois d'octobre 2013 pour "définir un cahier des charges et répertorier les actions à mettre en place pour favoriser l'écoulement des eaux du Lot". Ainsi, pendant six mois, BRL passera au crible tous les points sensibles de Mende tels que le Pré Vival ou encore les abords de la Halle Saint-Jean. Le coût de cette étude étant évalué à 12 000 €.

Au total, Alain Bertrand table sur 10 opérations très concrètes à réaliser. "On n'a pas d'enveloppe financière mais il est évident qu'on phasera les travaux sur 10, 15 ou 20 ans si cela est nécessaire", s'est expliqué l'élu. Accompagnée par BRL et l'association Hors d'eau, la Ville de Mende a donc décidé de s'attaquer à un chantier de taille : protéger les biens des Mendois lors des inondations décennales.

 

Vidéos

Travaux sur les boulevards

Travaux des boulevards de Mende

Mutualisation des services

mutualisation des services à Mende

Tout savoir sur la mutualisation des services de la Ville de Mende, la Communauté de Communes Coeur de Lozère et le CIAS

Agenda