passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Recensement partiel de la population : quatre agents à votre rencontre

Mardi 15 janvier 2019

 

Comme chaque année, l'Insee a tiré au sort près de 300 adresses à Mende, dans le cadre du recensement partiel de la population. Quatre agents de la commune, Amandine Bouquet, Sébastien Klementik, Jérôme Jaffuel et Cindy Pires, munis d'une carte officielle signée par le maire de Mende, viendront donc pendant cinq semaines, du 17 janvier au 23 février, frapper à la porte des administrés concernés.

Les quatre agents recenseurs ont reçu une formation le lundi 7 janvier et se sont vu attribuer 70 à 80 adresses chacun, soit environ 120 logements par personne. « Nous sommes actuellement en train de déposer des courriers dans les boites aux lettres pour informer les habitants concernés qu'ils vont être recensés, explique Amandine Bouquet, du service élections de la Mairie de Mende. Ensuite à partir du 17 janvier, nous entamerons la campagne de porte à porte pour expliquer aux gens la procédure. »

Les démarches internet, plus rapides, plus intuitives et plus simples, sont privilégiées. « Pour un foyer de quatre personnes il faut dix minutes grand maximum. C'est très fluide. » L'année dernière 52% des habitants recensés avaient opté pour cette option, contre 48% à l'échelle nationale. Il reste toutefois possible de répondre sur document papier.

Pour rappel, le recensement est une étape importante dans la vie d'une commune. Il permet d'adapter, en fonction du nombre et du profil de la population, les politiques publiques en termes de crèches, de maisons de retraite, d'infrastructures, de moyens de transport, de rénovation... Il décide également du montant des Dotations Globales de Fonctionnement versées par l'État et calculées en fonction du nombre d'habitants.

« Les données restent confidentielles, précise Amandine Bouquet. Elles ne sont rattachées à aucun nom et servent uniquement à se faire une idée juste du profil de la population : est-elle vieillissante ou est-ce qu'au contraire elle rajeunit ? Les gens vivent-ils loin de leur travail ? Comment se déplacent-ils ? Ces informations permettent ensuite d'adapter des solutions concrètes à la vie des Mendois. » De plus, seul l'Insee étant habilité à exploiter les questionnaires, ils ne peuvent en aucun cas donner lieu à un contrôle administratif ou fiscal.