passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Police municipale et police nationale coopèrent

Lundi 22 octobre 2018

 

Vendredi 19 octobre, une nouvelle convention de coordination entre la police nationale et la police municipale a été signée par le maire de Mende, Laurent Suau, Christine Wils-Morel, préfète de la Lozère et la commissaire Brigitte Marin, en présence d'Eric Bonanno, responsable de la police municipale.

Cette signature vient prolonger une action de coopération déjà mise en place depuis 2013 entre ces deux services et sert de base solide au développement d'une police de sécurité du quotidien voulue par le ministère de l'Intérieur.

« Je m'inscris complètement dans cette disposition, se réjouit Laurent Suau. Le cadre de vie de la ville de Mende doit être préservé. Ce partenariat est le garant de ce bien-vivre ensemble et de cette tolérance générale qui règne sur la ville. Cette police de proximité du quotidien est l'essence même de ce que peut souhaiter un maire. »

Des actions communes multiples
Lors de cette signature ont été rappelés les différents domaines pour lesquels les six agents de la police municipale étaient amenés à collaborer avec les 80 policiers du commissariat de Mende. La cellule anti-cambriolage en est un bon exemple, avec une forte baisse des effractions depuis le début de l'année. Sur la même période, leur nombre est passé d'une quarantaine en 2017 à 24 en 2018. « La mise en place d'un partenariat avec la police municipale nous a permis d'optimiser ces chiffres », précise Brigitte Marin.

Interventions à la sortie de la discothèque Le Cobra, encadrement de manifestations sur la voie publique, coopération amplifiée dans la transmission des données avec la mise à disposition d'un matériel radio pour la police municipale sur les ondes de la police nationale, vidéoprotection... sont autant de terrains sur lesquels les deux services se retrouvent régulièrement.

« Nous prévoyons également la création d'une patrouille VTT commune et la possibilité pour la police municipale de bénéficier de différentes formations par les forces de sécurité de l'État », conclut Christine Wils-Morel, préfète de la Lozère. Cette convention a été signée pour une durée de trois ans.