passer le menu

Un festival placé sous le signe du destin

Vendredi 06 juillet 2012
festival-48-g

Le compte à rebours a commencé. Selon les prédictions des Mayas, la fin du monde serait prévue le 21 décembre 2012. L’association Labo’Art vous propose alors de profiter un maximum de son festival 48e de rue, créé par Alain Bertrand, sénater-maire de Mende.

Et là, aucun mauvais présage, du 6 au 9 juillet vous pourrez "savourer l’essentiel", thème de cette 7e édition. D’après la prophétie des bénévoles, 20 000 personnes seront présentes pour ce rendez-vous inévitable inscrit dans l’agenda culturel national des spectacles de rue. Pas de promesse en l’air : une trentaine de compagnies se produiront dans la cité mendoise pour un total de 70 représentations.

Conformément à tous les pronostics, cette nouvelle édition vous ressourcera et vous fera du bien : des lieux de détente seront mis à votre disposition dans différents coins de la ville et les spectacles vous ouvriront les portes du rire, de l’émerveillement et du rêve.

Bref, de quoi prouver que l’essentiel se trouve bien à Mende !

> Téléchargez le programme en cliquant ici.

> Comment vous rendre au festival ? "Allez-y en TER". Pour en savoir plus, consultez le site de la SNCF ou téléchargez la carte du réseau en cliquant ici.

 

Vidéos

Travaux sur les boulevards

Travaux des boulevards de Mende

Mutualisation des services

mutualisation des services à Mende

Tout savoir sur la mutualisation des services de la Ville de Mende, la Communauté de Communes Coeur de Lozère et le CIAS

Agenda