passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Triomphe inconstestable du festival 48e de rue

Lundi 04 juillet 2011
pestacle-g

Lors de l'inauguration du festival 48e de rue vendredi 1er juillet, François Robin, président de Labo'Art, avait promis un "déballage culturel dans toutes les rues de Mende grâce à une programmation riche et variée". Il ne s'était pas trompé. La qualité des numéros a ravi plus de 20 000 spectateurs, l'éclectisme des spectacles a permis aux Mendois et touristes de se régaler. Entre rires et larmes (de joie), la féérie de ce festival se n'est pas démentie.

Une renommée nationale
Cirque, théâtre, danse, one man show, chanson, tous les styles étaient présents lors de cette sixième édition. Sans surprise,  48e de rue a battu tous les records. "Le bouche à oreille fonctionne très bien depuis la création du festival, estime François Robin. La renommée s'étend sur tout le territoire national et cette année tous les spectacles ont fait un carton". Une belle récompense pour les 90 bénévoles !

De son côté, Jean-François Bérenguel, adjoint chargé de la culture, ne cache pas non plus son contentement : "Le bilan est très satisfaisant. Les spectateurs trouvent le festival super, les artistes sont ravis de l'accueil et de l'ambiance. C'est forcément excellent pour la ville du point de vue de l'image et de l'économie. Des gens viennent en vacances à Mende pendant quelques jours en fonction de 48e de rue !".

Le thème "4 jours pour tout déballer" a donc permis au festival de continuer à briller.