passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Musée : une amphore gauloise exposée à Javols

Mardi 05 août 2014

 

Dans Le temps des amphores en gaule. Vins, huiles et sauces (Ed Errance, 1990), F. Laubenheimer décrit les amphores comme de « vulgaires emballages perdus produits en série et à très bon marché. Les amphores permettent de transporter en quantité des denrées alimentaires de base, comme le vin, l'huile et les sauces de poisson, condiments indispensables de la cuisine romaine. »

Son nom vient du grec amphoreus qui veut dire "qu'on porte par deux anses", et en latin amphora, unité de volume d'un bateau - nos tonneaux actuels (c'est drôle puisque le tonneau a supplanté l'amphore à vin!). Lourdes, fragiles et incommodes, elles étaient fabriquées dans le lieu de production du contenu ou à proximité.

Des variations de forme
La forme varie d'un endroit à un autre. Au moment de la fabrication, l'artisan imprime sa marque ou celle du propriétaire de la fabrique. Lors du remplissage, on peint le nom du produit, la quantité, la date, la qualité... On peut ainsi dessiner une carte de la production et de la diffusion de l'ensemble des denrées liquides et semi-liquides (conserves de poisson, noisettes, olives...).
 
Une exposition à Javols
Cette amphore gauloise et plusieurs autres objets liés à l'alimentation sont actuellement présentés au musée archéologique de Javols pour une exposition intitulée "Comme au temps des romains, à la sauce gabale" jusqu'au 30 septembre. Les samedi 9 et dimanche 10 août, Javols propose ses Gabalades, un festival où les archéologues et les artisans reconstituent à partir des miettes laissées par l'histoire les savoir-faire et les techniques des gallo-romains.

> Légende : Amphore gauloise 1er/2e siècle ap. J.C. col diam 21, pied diam 19, panse diam 42, h.48, inv 2009.0.384, coll. Musée Ignon-Fabre - Mende