passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Lumière faite sur le chantier des collections du musée I-Fabre

Mercredi 22 août 2012
musee-recolement-g

Avant que les objets du musée Ignon-Fabre ne soient un jour exposés en vitrine rue de l'Epine à Mende, ils doivent d'abord passer entre les mains d'experts. Comment sont-ils traités ? Voici le déroulement des opérations !

Différentes étapes
On parle de "chantier des collections" pour décrire la première phase de connaissance des objets du musée. Il s'agit de récolter des informations matérielles sur eux. Pour cela, on les sort de leurs emballages car depuis le déménagement dans les réserves, ils sont restés dans des cartons.

Il faut ensuite les tirer par type de matériaux. Pour les collections d'archéologie, on traitera séparément les objets en terre cuite, de ceux en métal ou en os par exemple. Après : nettoyage, séchage, marquage, photographie, mesures, description et informatisation des données s’enchaînent.

Puis l’étape finale : le conditionnement définitif dans des matériaux stables, neutres et pérennes. L'objet peut alors trouver sa place dans des réserves dont l’équipe du musée s'assure de l’extrême propreté (ni poussière, ni présence de nuisibles : insectes, champignons...), la sécurité (contre le vol mais aussi contre les manipulations ou les catastrophes naturelles : incendie, dégâts des eaux...) et l'absence de facteurs de dégradation comme la lumière, les variations de température ou d'humidité.