passer le menu

Les oiseaux du musée Ignon-Fabre se refont faire une beauté

Mercredi 22 janvier 2014

 hibou-g

La collection ornithologue du musée Ignon-Fabre - constituée par le don du docteur Poussié de Marvejols en 1874 - a été envoyée en restauration par la Société des lettres sciences et arts de la Lozère en septembre 2013. Plusieurs mois se sont écoulés et le travail a permis plusieurs avancées !

Des yeux "faits maison"
Comme toujours pour les collections du musée Ignon-Fabre, la première phase a été l'étude fine des spécimens et de leur état afin de déterminer la marche à suivre : les interventions, les produits à employer et le degré de l'intervention. Cette phase a permis de découvrir la présence de plusieurs oiseaux qui ont des yeux "faits maison", comme pour le hibou sur la photo dont les yeux sont constitués de cire teintée. Ce procédé atteste de l'ancienneté de la naturalisation et signe la main du naturaliste dont on pourra peut-être retrouver la trace.

Plus de 85 oiseaux pourront être restaurés
Les oiseaux ont ensuite été dépoussiérés. Les restaurateurs taxidermistes - le couple Hugues - en charge de ce travail ont nettoyé les 105 spécimens quasiment plume par plume et ont remis en place les parties arrachées. Ils sont intervenus en profondeur sur les animaux tâchés et ont déterminé que plus de 85 oiseaux pourront être restaurés, ce qui est plus que prévu initialement.

Enfin, ils ont restitué les parties manquantes. Certains becs ont été refaits. Des manques dans les pattes, notamment chez les palmipèdes, ont été comblés avec des produits toujours réversibles. C'est cette phase qui est en cours. 

> Légende : Hibou des marais Asio flammeus ou brachyote. Adulte. Inv. 1874.1.89. Coll. Musée Ignon-Fabre - Mende.

 

Vidéos

Travaux sur les boulevards

Travaux des boulevards de Mende

Mutualisation des services

mutualisation des services à Mende

Tout savoir sur la mutualisation des services de la Ville de Mende, la Communauté de Communes Coeur de Lozère et le CIAS

Agenda