passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Les mérites de l'oisiveté vantés sur scène

Lundi 11 mars 2013

eloge-oisivete-g

Au départ, il y a le texte de Bertrand Russell. Une adaptation pour la scène en a été réalisée. Ensuite, le spectacle "L'Eloge de l'oisiveté" s’est construit avec pour fil conducteur une réflexion sur la place du travail dans nos vies, comment il peut épanouir ou aliéner, sur la valeur de l’argent, mais aussi sur la contemplation, la flânerie, la paresse revendiquées comme non moins valables que l’activisme.

Le spectacle s’est élaboré comme un assemblage de textes différents. On y retrouve Denis Grozdanovitch, le Dictionnaire étymologique d’Alain Rey, Jean de La Fontaine…

Réfléchir sur la notion "d'oisiveté"
Ce spectacle est un questionnement partagé avec le public. Il ne s’agit nullement de faire une démonstration ou d’asséner des vérités, mais plutôt de proposer des pistes de réflexion.

Nous voulons rappeler, dans le brouhaha ambiant, que les choix de vie et d’organisation de la société sont multiples. Que maintes possibilités existent en dehors du discours majoritaire, qu’on peut légitimement attendre autre chose de la vie qu’une Rolex à cinquante ans, qu’on peut avoir envie de travailler moins pour vivre plus et qu’un homme lisant La Princesse de Clèves pour son plaisir en vaut bien un autre qui boursicote des actions pour son profit.

Un spectacle à savourer tout en humour et finesse pour enfin assumer notre part d’oisiveté, le jeudi 14 mars à 20h30 à l'Espace des Anges.

> Renseignements : 04 66 94 00 23.
> Crédit photo : Anik Rubinfajer.