passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

La hache polie, un outil révolutionnaire

Mercredi 03 avril 2013

hache-g

Suivant la nature de la roche polie et la qualité de finition de l’ébauche, la durée de polissage d’une hache standard d’une quinzaine de centimètres varie de 15 à 30 heures de travail. Cette hache (cf. photo) en pierre polie foncée est emmanchée dans une gaine en bois de cerf. Elle provient de la Grotte des Baumes Chaudes dans la Vallée du Tarn.

Le système d’emmanchement se fait d’abord de manière directe dans des manches en bois, puis de manière indirecte à partir de la fin du Ive millénaire av. J.-C., par une gaine en bois de cerf, qui amortit les chocs et limite l’usure des manches. Cette innovation influence la morphologie et la taille des haches, qui diminue permettant ainsi un gain de matière première et de temps de travail.

Le saviez-vous ?
Le Néolithique est une époque préhistorique marquée par de profondes mutations techniques et sociales, liées à l’adoption par les groupes humains d’une économie de production fondée sur l’agriculture et l’élevage, et impliquant le plus souvent une sédentarisation. On parle de "révolution néolithique" d’après l’archéologue australien Gordon Childe car il s'agit d'un changement radical et rapide, marqué par le passage d’une économie de prédation - chasse, cueillette - à une économie de production (agriculture, élevage).

"Age de la pierre polie"
Les principales innovations techniques sont la généralisation de l'outillage en pierre polie et de la poterie en céramique. Le Néolithique a également été souvent qualifié d’Âge de la pierre polie. Cette technique permet en effet d’obtenir des haches et des herminettes aux tranchants réguliers et très résistants, nécessaire avec le développement des travaux de défrichage liés à l’agriculture.

> Légende : Hache polie montée sur un andouiller, pierre et os. Pierre : long6 cm larg 4,5 ep 2 cm. Andouiller larg 10 cm ep 5 cm. Inv. 2008.0.445.1 et 2008.0.445.2 coll. Musée Ignon-Fabre - Mende. Don de Mgr Solanet.