passer le menu

Axelle Laffont : « Etre hypersensible, c’est avoir les sens décuplés »

Lundi 10 octobre 2016

 

Parlez-nous de votre spectacle, "Hypersensible".
Je traite l'hypersensibilité comme un super-pouvoir d'où ma tenue sur l'affiche du spectacle. Etre hypersensible, c'est avoir les sens décuplés, tout voir, tout entendre. Tout est vécu de manière plus intense. On vit les choses à fond plutôt qu'en surface. Je finis même le spectacle en expliquant que c'est une surefficience mentale ! Je reste sur scène tout le spectacle, il n'y a pas de noir entre les différents épisodes.

D'où vous vient votre inspiration ?
Elle vient de ma vie quotidienne, que j'exagère et de ce que je vois autour de moi.

Vous partez en improvisation ?
Il y a toujours une part d'improvisation dans mes spectacles pour me mettre un peu en danger. J'interpelle quelques personnes dans l'assistance et je pars en impro. Je fais participer les gens, j'aime ce rapport avec le public.

Au milieu du spectacle, vous parlez du deuil. Pourquoi ?
C'est un moment particulier qui glace un peu l'ambiance. Le sujet parle de faits réels et je compare la séparation et le deuil. C'est un sujet qui parle à tous car c'est arrivé à 95 % des gens. Mais on finit par rire, c'est quand même le but.

Vous n'êtes pas tendre avec les filles de 20 ans !
Je décris l'arrogance des jeunes filles de 20 ans qui pensent qu'elles connaissent tout du monde alors qu'elles ont seulement mis du rouge à lèvres. Je les compare à des "puputes décérébrées" mais c'est une aigrie qui en parle, je me moque de moi par la même occasion.

Vous abordez également le thème des réseaux sociaux, vous êtes une vraie accroc ?
Je suis aussi addict que ça me dégoûte. Je suis sur mon téléphone non-stop. J'en ai d'ailleurs fait une série Addict que je produis, réalise et dans laquelle je joue et qui passe au Grand Journal.

Avez-vous d'autres projets ?
Je prépare un film pour le printemps prochain et je débute l'écriture de la saison 2 d'Addict. J'ai beaucoup de travail !

Sur ces différentes expériences (cinéma, scène, série...), avez-vous une préférence ?
Je n'ai de préférence mais j'adore la scène, la rencontre avec le public, venir en province. Mais j'avoue que faire une tournée, c'est difficile car c'est une organisation lourde surtout quand on est mère. Il y'a aussi la solitude d'être sur les routes de France.

Dernière question, connaissez-vous Mende et la Lozère ?
Non pas du tout. Mais je suis ravie de venir visiter.

> Jeudi 13 octobre à 20 h 30 au théâtre
> Durée : 1 h 15
> A partir de 14 ans
> Tarifs : de 12 à 18 €

Billetterie : Office de tourisme intercommunal Cœur de Lozère. Tél. 04 66 94 00 23.

> Crédit photo : Claire Pathé

 

Vidéos

Travaux sur les boulevards

Travaux des boulevards de Mende

Mutualisation des services

mutualisation des services à Mende

Tout savoir sur la mutualisation des services de la Ville de Mende, la Communauté de Communes Coeur de Lozère et le CIAS

Agenda