passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Chapelle des Pénitents : les travaux démarrent !

Vendredi 19 juin 2020

 penitents20-g

De mi-juin à décembre 2020, les actions « Cœur de ville » se poursuivent avec la sauvegarde du patrimoine immobilier et mobilier de la Chapelle des Pénitents, édifice datant de la fin du 17e siècle (en savoir plus).

Située place au blé et fermée au public, la chapelle a connu diverses restructurations et occupations au fil du temps. Les interventions programmées en 2020 consistent à sauvegarder les patrimoines immobilier et mobilier fortement dégradés. Cette ancienne chapelle de la confrérie des Pénitents blancs ainsi que des œuvres qui s’y trouvent sont protégées au titre des Monuments historiques.

Des peintures murales découvertes !
Etude et opérations préventives semaine du 20 juillet 2020
La dépose des éléments mobiliers mi-juin a mis au jour des peintures murales, entre autres derrière la zone du retable. Deux niveaux de fresques sont partiellement visibles sous un enduit moderne : une fresque 18e siècle avec décor de retable, une fresque 17e siècle avec décor funéraire. L’Atelier Sylvie Mazillier et Juilien Girgenti effectuent les opérations d’étude et de prévention nécessaires, dont sondages et protections avant travaux architecturaux.

Mobilier : conservation-restauration à partir de la semaine du 15 juin 2020
Le corpus mobilier des Pénitents est composé de tableaux, statues, objets de dévotion des 18e et 19e siècles. La majeure partie, acquise par la Ville de Mende grâce au don et dépôt du Diocèse fin 2019, a été déjà évacuée du site pour mise à l’abri. Sept tableaux sont en cours de traitement dans le cadre du « Plan objets d’art » 2019 (Département / DRAC – CRMH Occitanie). Les quelques œuvres encore in situ sont soit de très grand format, soit immeubles par destination. Elles vont faire l’objet d’interventions de conservation préventive et curative avant les travaux sur le bâti : protection, dépose/délocalisation, dépoussiérage, traitement sanitaire, stabilisation… Cela concerne le maître-autel et son mobilier, un retable, les boiseries en soubassements et deux tableaux très grands formats. Une équipe pluridisciplinaire réunie autour de l’atelier de restauration Elodie Beaubier interviendra à compter du 15 juin.

Bâti : travaux de sauvegarde entre juillet et décembre 2020
Les travaux architecturaux démarreront cet été et pour une durée de 6 mois. Menés avec l’Atelier Hélène Brouillet (Mende) et Régis Nebout (Montpellier) en maîtrise d’œuvre, ils seront exécutés par plusieurs corps de métiers : gros-œuvre, charpente bois, couverture lauze, menuiserie bois, plâtrerie, électricité-chauffage. Le chantier consiste à mettre hors d’air et hors d’eau le bâtiment, avec notamment réfection de toiture et charpente. La mise en accessibilité et la sécurisation viendra par ailleurs mettre en conformité le site : aménagement accès PMR, création d’une issue de secours.

La réouverture est prévuerévue à partir de décembre 2020.

Un projet Ville de Mende cofinancé à 80% : Région Occitanie, Etat – DETR et Europe – FEDER ; mené en concertation avec la Direction des affaires culturelles Occitanie et interlocuteurs Monuments historiques (UDAP, CRMH, CAOA). Une phase complémentaire de restauration/réhabilitation exhaustive pourrait être envisagée à plus long terme.