passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

Une école numérique à Mende avec Còdi n camp

Jeudi 08 octobre 2015

 

En décembre prochain, la première école de codage informatique de Languedoc-Roussillon va ouvrir ses portes à Mende. Une formation innovante qui permet d'apprendre les métiers de développeur web/mobile et de référent numérique. « C'est une formation intensive de six mois, souligne Joëlle Dalle, directrice du Greta de la Lozère. Elle est gratuite et ouverte aux demandeurs d'emploi, notamment aux profils sous-représentés dans les métiers du numérique comme les jeunes femmes. » Ce projet bénéficie d'un financement de la région Languedoc-Roussillon et du Fonds social européen.

Les candidatures sont ouvertes
L'aventure a débuté en juillet 2014 avec un appel à projet de Simplon.co, un organisme de formation basé à Montreuil qui souhaitait la création d'écoles de développeurs informatiques en milieu rural. Porté par le Greta en partenariat avec la Maison de l'emploi et de la cohésion sociale, le projet lozérien a été retenu comme l'un des quatre lauréats au niveau national. « Nous voulons montrer qu'en Lozère, il est possible de proposer des choses innovantes et de développer ces métiers », ajoute Adeline Vitrolles, chargée de mission communication et développement des usages numériques à la Maison de l'emploi. On estime actuellement que la France aura besoin de 36 000 développeurs d'ici 2018. Aucun prérequis de diplôme n'est demandé pour intégrer la future école du nom de Còdi n camp (de l'occitan code et champ). Les dépôts de candidatures se font jusqu'au 19 octobre et les entretiens de sélection seront réalisés entre le 26 et le 28 octobre.

Une immersion dans le monde de l'entreprise
La première promotion intégrera la formation le 1er décembre au sein des locaux du Greta. « Elle comportera entre douze et quinze personnes. L'école accueillera une promotion par an. Le modèle pédagogique débute par trois mois de codage puis la réalisation de projets avec des entreprises, des associations ou des collectivités », notent Joëlle Dalle et Adeline Vitrolles. Une immersion dans le monde de l'entreprise afin de renforcer l'insertion professionnelle des stagiaires. « C'est un projet innovant, expérimental qui est un fort axe d'attractivité pour le territoire. Nous y croyons », concluent les deux femmes.

> Rensignements : contact@codincamp.fr ou sur le site internet en cliquant ici