passer le menu

 

breves Boulevard du Soubeyran fermé le jeudi 26 novembre de 8h à 16h

La prévention inondations au coeur des préoccupations de la Ville de Mende

Vendredi 02 mai 2014

 papi-g

Le Programme d'intention d'Action de Prévention des Inondations (PAPI) du bassin du Lot vient d'être validé par la commission nationale. Ce programme est porté par l'Entente Interdépartementale du Bassin du Lot, qui représente les 5 départements traversés par la rivière : la Lozère, le Cantal, l'Aveyron, le Lot et le Lot-et-Garonne. La Ville de Mende participe à l'élaboration du PAPI bassin du Lot par la voix de la Communauté de communes Coeur de Lozère, compétente en matière d'environnement.

Lancés en 2002, les PAPI ont pour objet de promouvoir une gestion intégrée des risques d'inondation en vue de réduire leurs conséquences dommageables sur la santé humaine, les biens, les activités économiques et l'environnement.

Des actions concrètes pour protéger Mende
Selon la volonté du sénateur-maire Alain Bertrand, et en partenariat avec l'association Hors d'Eau, la première phase du travail a permis de définir pour le secteur de Mende six axes de travail qui devront être conduits en parfaite concertation avec les services de l'Etat et les propriètaires privés riverains :
- Entretien récurrent des atterrissements (accumulations de terre, sable, limon, gravier, etc.) et de la végétation des berges du Lot,
- Elargissement du lit au droit des deux ponts Roupt,
- Etude de l'élargissement du lit mineur du Lot en aval du pont Paulin Daudé,
- Etude de l'élargissement du lit du Lot en aval du pont Roupt,
- Protection des bâtiments industriels et artisanaux dans la zone d'inondation,
- Protection des habitations et logements dans la zone d'inondation.

Les prochaines semaines seront consacrées à la rédaction des cahiers des charges des études. Viendra ensuite le temps de la réalisation de ces études avant d'obtenit la validation définitive du programme en 2015. La mise en oeuvre du PAPI du bassin du Lot débouchera alors sur l'engagement des cofinancements (Etat et Région notamment) et le démarrage des travaux.

Pour autant, et en fonction de ces délais qui peuvent paraître trop longs, le sénateur-maire engage dès 2014 un programme d'entretien des berges et de gestion des atterrissements dans la traversée de la ville.

Un projet en bonne voie pour protéger Mende et les Mendois !