passer le menu

772 convives au repas des aînés du CIAS

Mardi 22 janvier 2019

 

Ce dimanche 20 janvier s'est tenu le traditionnel repas des aînés, organisé par le CIAS. 772 convives, âgés de plus de 65 ans et venus de toute la Communauté de communes Cœur de Lozère, se sont ainsi retrouvés à la Halle Saint-Jean.

En tant que président de l'intercommunalité, Laurent Suau a tenu à s'exprimer sur l'importance de la prise en charge des aînés et sur la politique d'action sociale mise en place après l'analyse des besoins sociaux (ABS) menée sur le territoire il y a deux ans. Celle-ci avait en effet révélé les enjeux importants qui existaient notamment autour du maintien du lien social et de la prévention de la perte d'autonomie.

Maintenir le lien

Concernant le premier point, Laurent Suau a rappelé tout le travail du centre social, à travers notamment la Maison solidaire et la Maison de quartier. C'est également le CIAS qui gère la Résidence Piencourt, pour les personnes autonomes. Elle compte actuellement 70 résidents en logement alternatif et un foyer restaurant, réhabilité, comme les logements, en 2018. Y ont été servis l'année dernière quelques 25 000 déjeuners. « La place du foyer restaurant dans le maintien à domicile est prépondérante. En 2019 nous allons donc évaluer la qualité des services proposés afin d'améliorer encore cet accueil, à un prix toujours contenu. »

Concernant les personnes âgées dépendantes, nombreuses sur les listes d'attente, « nous travaillons sans cesse pour augmenter la capacité d'accueil en structure d'hébergement. Nous avons actuellement deux Ehpad sur notre territoire et 177 places disponibles. »

Préserver l'autonomie

Sur le pan de l'autonomie, Laurent Suau a rappelé la mise en place en 2018 d'un guichet concerté suite à une convention signée avec la CARSAT. « C'est un outil qui permet de proposer un parcours coordonné et adapté aux personnes repérées à risques de fragilité, en les orientant vers les meilleures réponses existantes sur le territoire. »

Cinq ateliers ont également été retenus par la Conférence des financeurs du Conseil départemental de la Lozère, lors de l'appel à projets lancé pour 2019 : "Remue-méninges", "Gymnastique holistique" ou encore "Bien et mieux vieillir" avec notamment de la relaxation, de la sophrologie, de la diététique et de la socio-esthétique. Plusieurs sorties intergénérationnelles ont également été actées, tout comme la mise en place du "Réseau sentinelles". « L'idée est de créer un réseau de veilleurs, voisins, commerçants, auxiliaires de vie et autres acteurs de proximité qui repèrent dans le village ou dans le quartier, des personnes âgées isolées ou en situation de risques face à la dépendance physique, affective et sociale. »

 

 

 

 

 

Vidéos

Travaux sur les boulevards

Travaux des boulevards de Mende

Mutualisation des services

mutualisation des services à Mende

Tout savoir sur la mutualisation des services de la Ville de Mende, la Communauté de Communes Coeur de Lozère et le CIAS

Agenda